Home

Comores Développement

secteur informel

Ils représentent l’un des piliers de l’économie nationale. Ils ont envahi les trottoirs des grandes villes de notre archipel. Lorsqu’on les croise, on est frappé d’admiration pour ses femmes et ses jeunes, qui travaillent dans les conditions difficiles de la rue, pour gagner dignement leur vie.

Selon le FMI, l’économie parallèle représente, chez nous, entre 40 % et 65% du PIB. Tout un pan de l’économie échappe au contrôle des autorités. Le plus souvent, par laxisme de la part de l’État, qui a laissé se développer des véritables zones de non-droit, dans lesquelles, les lois et les réglementations en vigueur, ne s’appliquent pas.

Selon le bureau international du travail (BIT) le secteur informel englobe 72% des emplois. Il assure donc, la subsistance d’une portion non négligeable de la population. Toutes les catégories professionnelles sont touchées. Nous avons tous au recours, à des maçons, couturiers, mécaniciens, restaurateurs, menuisiers, etc. qui ne…

View original post 201 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s