Home

Si vous êtes linuxien et que vous embrassez vos disques SSHDs (Solid State Hybrid Drive) tous les soirs avant d’aller vous coucher tellement vous les aimez, alors vous allez être content, car le noyau Linux est maintenant optimisé pour suivre le standard SATA 3.2.

Les SSHDs, vous savez, ce sont des disques hybrides contenant à la fois une partie disque dur à plateau classique et une partie SSD. Ça permet d’avoir un stockage de folie, des accès aux petits fichiers plus rapides et des temps de boot raccourcis.

Ce standard SATA 3.2 permet au driver d’informer le disque sur ce qu’il doit placer sur la partie SSD et sur la partie disque magnétique. Du coup, lorsque le merge sera effectif sur le noyau Linux 3.19, vous gagnerez largement en efficacité. Les premiers tests ont montré 50% d’améliorations  sur la vitesse du boot (démarrage de l’OS), 45% d’amélioration sur la vitesse de lancement d’une application, un navigateur 3 fois plus rapide et des bases SQLite 4 fois plus rapides.

Bref que du bon… Je n’ai jamais eu la chance de tester un disque hybride, mais j’utilise sous Mac, un combo SSD + Disque dur via Fusion Drive et j’avoue que ma vie à changé depuis. J’imagine que c’est un peu pareil. Je sais qu’on peut faire la même chose avec ZFS sous Linux et Ready Boost sous Windows pour coupler un SSD avec un disque dur. L’avez-vous expérimenté sous ces OS ?

Les discussions sont à suivre ici.

Source

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s