Home

mlimengu

Les agents de l’Etat sont descendus dans la rue à Moroni pour réclamer le payement de deux mois d’arriérés de salaires. Les enseignants du second degré menacent de boycotter l’année scolaire si le gouvernement n’apporte pas une solution rapide aux arriérées.

Pourtant, selon les chiffres du Fond monétaire international (FMI) repris par le Bilan économique du journal Le Monde, les Comores ont eu une croissance économique de 3.5 % en 2013 et de 4 % en 2014.

Mamadou Mohamed Ali Soilih dit Mamadou, Ministre des Finances.

En économie, quand il y a de la croissance pour un pays, on s’attend à deux choses : la création d’emplois et une bonne recette fiscale pour les finances de l’Etat. L’illusion d’une forte croissance pour 2014 alors que l’Etat peine à payer ses agents montre bien le paradoxe de cette croissance comorienne. Le problème des arriérés de salaires est très récurrent aux Comores depuis belle…

View original post 170 mots de plus

Advertisements

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s